2 septembre 2022

Les bibliothèques publiques: Mais qui se cachent derrière les étagères?

Par Caroline Ruest

Saviez-vous qu’octobre est le Mois des bibliothèques canadiennes? À son approche, DICI a tenu à mettre en valeur le travail exceptionnel des différent·es acteur·trices qui œuvrent à faire rayonner la lecture en Mauricie. Pour ce faire, nous sommes allé·es à leur rencontre afin de mieux comprendre la mission qui les anime et en apprendre davantage sur leurs métiers respectifs. Voici donc un résumé de notre entretien avec René Paquin, coordonnateur programmes et médiation pour le service des bibliothèques de Trois-Rivières.

À Trois-Rivières, les citoyen·nes ont le privilège d’être desservi·es par cinq bibliothèques qui veillent non seulement à enrichir la culture de ses nombreux·ses usager·ères, mais également à les divertir. Annuellement, elles accueillent plus de 600 000 personnes, effectuent plus de 1 233 000 prêts et organisent plus de 1 300 activités.

Bibliothèque vivante (2019) © Bibliothèques de Trois-Rivières

Un personnel dévoué

Lors de nos visites hebdomadaires à la bibliothèque Maurice-Loranger, Julie nous accueille invariablement avec un sourire bienveillant. Quant à Stéphane, il est toujours de bons conseils lorsque nous avons besoin d’aide ou d’inspiration. À leur manière, tous deux honorent la mission première des bibliothèques municipales, soit celle d’être près des Trifluvien·nes de tout âge en leur donnant accès à de l’information par une diversité de produits (livres, albums de musique, films, etc.).

Pour sa part, René accomplit cette même mission non seulement en éduquant la population, mais aussi en lui facilitant l’accessibilité aux différentes bibliothèques qui couvrent le territoire. Par le biais d’animation, d’ateliers ou de programmes, il s’assure de rejoindre diverses clientèles au sein des CPE, des écoles, des maisons de la famille ou des communautés autochtones, pour ne nommer que ceux-là. Cet homme se rend partout où il peut afin de partager sa passion des livres et tisser des liens pour favoriser l’inclusion sociale.

biblio soleil ete 2021 scaled

Biblio-Soleil au parc Champlain (2021) © Bibliothèques de Trois-Rivières

espace ados bibliotheque gatien lapointe scaled

Espaces pour les ados de la bibliothèque Gatien-Lapointe © Bibliothèques de Trois-Rivières

Animation à la bibliothèque Maurice-Loranger (2022) © Bibliothèques de Trois-Rivières

Un personnel spécialisé

C’est donc plus d’une soixantaine d’employé·es qui unissent leurs efforts afin d’offrir des services de qualité à l’ensemble de la communauté. Parmi ces salarié·es, les commis sont ceux et celles que nous côtoyons au quotidien. Notamment, ce sont elles et eux qui servent et conseillent les abonné·es tout en prenant le temps de mettre en valeur les différents ouvrages. Quant aux technicien·nes en documentation, elles et ils s’appliquent, entre autres, à accorder un bon service à la clientèle tout en vaquant aux tâches reliées au catalogue en ligne. Enfin, malgré ce que nous serions portés à croire, les bibliothécaires sont généralement gestionnaires. Certain·es travaillent principalement sur des bases de données et s’assurent que le catalogue soit mis à jour tout en respectant les normes internationales, alors que d’autres forment les employé·es ou gèrent les collections de manière à faire de l’élagage afin de laisser place à de nouveaux arrivages. Remarquablement orchestré, c’est un travail colossal qui est réalisé jour après jour pour le plus grand bonheur des petit·es et des grand·es.

Malheureusement, la pandémie a grandement affecté le niveau de fréquentation des bibliothèques municipales et cela, à l’échelle nationale. Il s’agit d’un défi stimulant pour notre belle équipe de la Mauricie que de tenter de reconquérir chacun·e de ses abonné·es. Souhaitons-leur le meilleur des succès dans l’avenir, mais plus encore, réapproprions-nous ces institutions, car nous avons là une source de richesses inestimables.

Vous avez aimé?

Partager :

Vous aimeriez aussi