9 août 2022

12 suggestions de lecture pour le 12 août

Par Librairie Poirier

Encore cette année, des milliers de Québécois et de Québécoises promettent de prendre les librairies d’assaut le 12 août prochain pour faire le plein de livres québécois!

Pour vous aider à faire un choix (ou deux ou trois) parmi l’éventail d’œuvres qui s’offrent à vous, on a demandé aux libraires de la Librairie Poirier de nous dresser une liste de 12 de leurs coups de cœur du moment. Les voici!

Les Rivières, suivi de Les Montagnes : Deux histoires de fantômes © François Blais

Les Rivières, suivi de Les Montagnes

Auteur d’ici : François Blais 

Coup de cœur de François

Tristement disparu il y a quelques mois à peine, François Blais aura marqué de nombreux lecteurs et lectrices par son œuvre des plus éclectiques (albums jeunesse, nouvelles, romans, incursions dans la science-fiction et le fantastique, etc.), caractérisée entre autres par un humour caustique ainsi qu’un regard à la fois juste et acéré sur notre société. En 2017, l’écrivain publiait chez L’Instant même un recueil composé de «deux histoires de fantômes» particulièrement réussies et situées en Mauricie : Les Rivières et Les Montagnes. La première se déroule au centre commercial du même nom et constitue une sorte de whodunnit où se succèdent comiquement plusieurs représentants de notre faune urbaine. Après qu’une fillette ait été kidnappée dans la foire alimentaire, chacun des clients interrogés est aussitôt visité par ses propres fantômes. Ce récit est un véritable tour de force dont la structure n’est pas sans rappeler un autre livre de François Blais, La classe de Madame Valérie. Dans Les Montagnes, un romancier relate avec angoisse les phénomènes étranges dont il a été témoin au cours d’une résidence d’écriture à Saint-Étienne-des-Grès. Lorsqu’il lui devient impossible de rationaliser le tout, la peur s’installe, morbide et tétanisante. En somme, ce recueil plaira autant aux aficionados de fantastique qu’à ceux qui souhaitent (re)découvrir la plume du regretté auteur.

Les chroniques de l’abime et autres récits des profondeurs © Simon Predj, Charles Beauchesne & Pierre Bunk

Les chroniques de l’abime et autres récits des profondeurs

Auteurs : Simon Predj, Charles Beauchesne & Pierre Bunk

Coup de cœur de Katrine

Les chroniques de l’abime et autres récits des profondeurs, c’est un recueil de cinq récits des plus mystérieux entrecoupés d’illustrations et de planches de bande-dessinée nous rendant témoin d’une discussion entre les trois créateurs du livre. Publiées aux Éditions de L’homme, les cinq histoires inspirées de témoignages, nous amènent de sombre questionnement sur ce qui pourrait se trouver au centre de la terre. Une histoire de mineurs se déroulant au Québec, un hôtel aux murs mouvant, une hypothétique tempête magistrale, des enfants retrouvés morts dans d’atroces souffrances et une expédition qui tourne mal. Les phénomènes y étant racontés ont sans doute forcés beaucoup de lecteurs à se retourner vers la toile pour trouver plus d’information sur ceux-ci.

Eul’ Blond © Bryan Perro

Eul' Blond

Auteur d’ici : Bryan Perro

Coup de cœur de Laurence P.

C’est à cheval entre l’enfance et l’âge adulte que Bryan Perro, désigné Eul’ Blond, parcourt le marathon de Montréal sous la gouvernance de son patriarche, le grand gnou. À travers le récit de cette aventure aussi traumatique qu’initiaque, l’auteur nous partage des bribes de sa jeunesse à Shawinigan. Tiraillé entre la volonté de vouloir acquérir le respect de son géniteur et celle de s’émanciper hors du troupeau, le jeune gaou subit silencieusement les entrainements autoritaires et les leçons de piano. Isolé dans son monde intérieur, déchiré par la solitude et la séparation de ses parents, son imagination devient sa seule porte de sortie. Heureusement, il y a aussi les Pif  Gagdet et les airs de KISS. Au fil des kilomètres, Eul’ Blond entame un voyage intérieur, plongeant au fond de ses souvenirs afin d’affronter sa plus grande peur, le grand gnou, le chef du clan. Au bout de 21 kilomètres, le demi-marathon est complété et le jeune gaou court toujours. Mais quelle sera l’issue de la grande migration?

La fille d’elle-même © Gabrielle Boulianne-Tremblay

La fille d'elle-même

Autrice : Gabrielle Boulianne-Tremblay

Coup de cœur de Laurence G.

Une autofiction qui nous jette dans la réalité de grandir en tant que personne trans. Trajet souvent difficile, parfois doux-amer mais ultimement une histoire tellement nécessaire. Ce livre n’a pas remporté le Prix des libraires du Québec 2022 pour rien! La plume de Gabrielle Boulianne-Tremblay nous berce dans ce récit intime d’un épanouissement long à atteindre mais ô combien savoureux. J’ai ri, j’ai pleuré et je suis convaincue que cette lecture m’habitera un long moment. À mettre entre toutes les mains!

Les Foley © Annie-Claude Thériault

Les Foley

Autrice : Annie-Claude Thériault

Coup de coeur de Laurence G.

De l’Irlande à l’heure de la Grande Famine au Nouveau-Brunswick des années 60, suivez une fresque familiale peignant le portrait de femmes résilientes, qui font chacune face aux difficultés de leur époque respective. En parallèle, une femme qui étudie les plantes des marécages aux racines fragiles rappelant les siennes… Et finalement, le personnage récurrent: la fameuse bébite à patate, symbole de la guigne. Tous ces éléments composent un roman époustouflant et émouvant, au cœur duquel les femmes ont une place de choix.

Tableau final de l’amour © Larry Tremblay

Tableau final de l'amour

Auteur : Larry Tremblay

Coup de cœur de Kilyan

Dans ce fabuleux roman à l’allure de récit, nous suivons la passion amoureuse qui anima le célèbre peintre Francis Bacon et un truand des bas-fonds dénommé George Dyer. Le livre Tableau final de l’amour n’est pas seulement une immersion dans l’œuvre de Bacon remplit de tourments et de chairs angoissantes, c’est surtout un regard froid sur l’être humain traumatisé par les images et l’expérience de ces propres folies dans la guerre. Montagnes squelettiques. Corps déchirés, broyés. Sillons de larmes sur des visages noyés dans la mort. L’art ne peut y rester ni sourde, ni aveugle. Pour Bacon, l’existence doit donc passer par un absolu, celui de l’amour sans mesures, ni retour possible. Combattre la folie par le feu. Aimer le feu par le corps et l’abandon. Un livre choc dans un style net, à la fois tendre et brutal, mais résolument beau.

Quelques battements d’ailes avant la nuit © Ariane Gélinas

Quelques battements d’ailes avant la nuit

Autrice d’ici : Ariane Gélinas

Coup de cœur de Katrine

Avec Quelques battements d’ailes avant la nuit, Ariane Gélinas nous présente de sa plume saisissante, un personnage aux allures particulières et uniques. Une description fascinante nous apprend que ce personnage est atteint du vitiligo, une maladie qui décolore la peau. Très vite remarqué dans son nouveau chez-soi à Fermont, le personnage tente rapidement d’ancrer des liens avec ses concitoyens, mais les meurtres qui surviennent lui provoquent des pensées difficiles à ignorer…

Mistassini © Marjorie Armstrong

Mistassini

Autrice : Marjorie Armstrong

Coup de cœur de Louise

Margot se sent de plus en plus décalée par rapport à ses amis, déjà «installés» dans la vie, avec prêt hypothécaire et projets de bébé. La comédienne voudrait bien décrocher mieux qu’un rôle de jeune mère épuisée dans une publicité de yaourt. Sans compter que son appartement a brûlé, qu’elle soupçonne son frère toxicomane d’être en cause et qu’elle a menti aux assurances. Heureusement qu’il y a Louise, sa vieille complice canine, pour la soutenir de son amour inconditionnel. Quand les vacances de canot-camping avec ses «best» arrivent enfin, Margot espère pouvoir donner le change. Bien entendu, rien ne se passera comme prévu. Marjorie Armstrong signe un premier roman aussi drôle que touchant sur le passage à l’âge adulte, l’amitié et, en filigrane, la douleur d’une jeune femme devant la maladie de son frère.

Le petit astronaute © Jean-Paul Eid

Le petit astronaute

Auteur : Jean-Paul Eid

Coup de cœur de Louise

Le petit astronaute, c’est l’histoire d’un petit garçon qui vient au monde prématurément, de sa grande sœur, de son papa et de sa maman. C’est l’histoire d’une famille qui doit s’adapter pour vivre avec ce petit être qui aura besoin de soins particuliers toute sa vie. Celle de notre incompréhension face à la différence, de notre petitesse, de nos commentaires qui blessent, de nos regards insistants… Mais c’est aussi, et surtout, une merveilleuse histoire d’amour, d’amitié, d’entraide et de lumière. Une histoire qui nous bouleverse et nous fait sourire. Bref, une maudite bonne histoire!

Violette et Fenouil © Zoé Lalonde, Dominique Fortier & Amélie Dubois

Violette et Fenouil

Autrices : Zoé Lalonde et Dominique Fortier

Illustratrice d’ici : Amélie Dubois

Coup de cœur d’Anthony

La romancière Dominique Fortier (Prix Renaudot en 2020 pour Les villes de papier) partage son talent avec sa fille Zoé qui a imaginé ce conte d’amitié entre une princesse et une grenouille victime d’un sortilège qu’une sorcière un peu nonchalante va tenter de lever. Gros coup de cœur bien entendu pour les craquantes illustrations signée Amélie Dubois, qui vit aussi en Mauricie. Alors, à quand un roman graphique, Amélie?

Nos oiseaux © Éric Dupont & Mathilde Cinq-Mars

Nos oiseaux

Auteur : Éric Dupont

Illustratrice d’ici : Mathilde Cinq-Mars

Coup de cœur d’Anthony

Oubliez les guides classiques de reconnaissance des oiseaux du Québec et envolez-vous pour un merveilleux voyage visuel grâce à la talentueuse illustratrice trifluvienne Mathilde Cinq-Mars, soutenue par le souffle à la fois didactique et littéraire d’Éric Dupont, auteur de l’énorme succès La fiancée américaine. Cet ouvrage destiné à la jeunesse déploiera ses ailes bien au-delà de vos enfants et saura assurément faire son nid dans le cœur des parents et des grands-parents.

Manuel de la vie sauvage © Jean-Philippe Baril Guérard

Manuel de la vie sauvage

Auteur : Jean-Philippe Baril Guérard

Coup de cœur de Kilyan

Cynique. Instructif. Décadent. Rien de moins pour cet ouvrage de Jean-Philippe Baril Guérard au style acéré qui explore le thème du commerce technologique et de la névrose qu’il engendre. Manuel de la vie sauvage est un tour de force qui fait bien grincer des dents, car l’ouvrage se dresse comme un miroir pour mieux dénoncer l’hypocrisie des «self made man» de la technologie rongée par l’ambition et la réussite à tout prix.

Bonne lecture!

Vous avez aimé?

Partager :

Vous aimeriez aussi