28 janvier 2023

Thea Patterson et Rachel Harris : Atelier de danse contemporaine

La petite Place des Arts

Lieu : La petite Place des Arts

La petite Place des Arts
1781, chemin Principal
Saint-Mathieu-du-Parc, G0X 1N0

Coût : Gratuit

Date :
sam, 28 janvier 2023 - 11h00

Toutes les dates
sam, 28 janvier 2023 - 11h00

Atelier adulte/aîné d'une durée de 90min pour pratiquant.e.s débutant.e.s ou confirmé.e.s

Places limitées, réservation obligatoire par courriel : jverain.pro@gmail.com

Titre de l'atelier : L'Éveil du corps écoute

Notre corps peut-il apprendre à écouter afin de résonner avec l'espace, avec les objets dans l'espace, avec les autres êtres dans l'espace ? Cette résonance peut-elle rendre visible l'invisible ?Notre corps écoute peut-il donner voix à ce qui veut émerger ? Dans cet atelier, nous allons utiliser des outils provenant de la danse et du théâtre pour affiner notre capacité à écouter en profondeur et ainsi libérer notre créativité.

Originaire de Colombie-Britannique, Thea Patterson est une dramaturge, chorégraphe et interprète en danse basée à Montréal. Sa pratique de la performance s’articule autour d’un ensemble de questions précises concernant le corps, les objets, la perception, la vitalité et le temps. De 2007 à 2015, elle fut dramaturge et codirectrice artistique avec Peter Trosztmer pour sept œuvres acclamées, dont Eesti : Mythes et machines (2011) et #Boxtape (2014). Elle a également travaillé comme dramaturge avec des chorégraphes tel que Lois Brown, Sasha Kleinplatz, Pam Tzeng, Karen Fennel, Nathan Yaffe et Andrew Turner. Elle a terminé une maîtrise à DAS Choreography à Amsterdam en 2016 qui explorait les formes chorégraphiques émergentes, et d’autres méthodes pour modifier les aspects de la théorie du/de la spectateur-trice. Thea a plusieurs collaborations en cours en tant que dramaturge, collaboratrice, chorégraphe et interprète à Montréal, au Portugal, à Edmonton et à Terre-Neuve. Sa plus récente œuvre, Silvering (2020), fut présentée à Mile Zero Dance à Edmonton. Elle est actuellement étudiante au doctorat à l’Université de l’Alberta. 

Originaire de Vancouver, Rachel Harris s’établit à Montréal en 1990 et poursuit sa formation à l’École de danse contemporaine de Montréal. Suite à sa formation elle rejoint la compagnie Danse Partout à Québec et co-fonde Amorce Danse Théâtre. Au cours de sa carrière, Rachel collabore, entre autres, avec les chorégraphes Blanca Arrieta, Marie Béland, Martin Bélanger, Sarah Bild, Sarah Chase, Estelle Clareton, Margie Gillis, Anne-Marie Giroux, Benjamin Hatcher, Avi Kaiser, Benoît Lachambre, Caroline Laurin-Beaucage, Helge Letonja, Jean-Sébastien Lourdais, Jean-Pierre Mondor, José Navas, Aurélie Pédron, Jean-Pierre Perreault, George Stamos, Mariko Tanabe et Paula de Vasconcelos. En 2002-2003, elle crée The Coyote Project, une œuvre pour quatre interprètes, en étroite collaboration avec la tribu Nlaka’pamux de Colombie-Britannique. Depuis 2011, elle enseigne aux femmes dans des maisons d’accueil dans le cadre du programme Danse contre la violence. 

Événements à venir